Biografie Sami Tlili

retour



©
Sami Tlili est né le 9 mars 1985 à Kairouan. Il s`est engagé au sein de la Fédération Tunisienne des Ciné-Clubs et de la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs (FTCA). Il a tourné ses trois premiers courts-métrage entre 2005 et 2008. Ceux-ci ont été projetés et primés lors de plusieurs festivals internationaux. Il est aujourd`hui enseignant en littérature française et en cinéma africain à la faculté des arts de l`université de Sousse. Son premier long-métrage documentaire, YALAN BU EL FOSFATE (MAUDIT SOIT LE PHOSPHATE), qu`il présente à Cologne, a reçu la récompense du meilleur documentaire du monde arabe lors du festival du film d`Abou Dhabi en 2012. Sami Tlili a déclaré à propos de son travail de réalisateur : « Je ne fais pas des films sur la révolution, je fais des films pour la révolution. Ce film revient sur ces événements [les soulèvements du bassin minier qui ont eu lieu en Tunisie en 2008]. On les considère comme les prémices de la révolution tunisienne. Historiquement c`est peut-être vrai, mais pour moi l`intérêt des événements du bassin minier n`est pas que ça, c`est que c`est le premier soulèvement populaire qu`a connu la Tunisie depuis l`indépendance. »


Filmografie (Auswahl) zu Sami Tlili


YALAN BU EL FOSFATE (CURSED BE THE PHOSPHATE)
2012
Regie