Biografie Nadia El Fani

retour



©
Née à Paris en 1960 d`un père tunisien et d`une mère française, Nadia El Fani a grandi en Tunisie. Elle a travaillé en tant qu`assistante réalisatrice auprès de grands noms du cinéma comme Roman Polanski, Nouri Bouzid, Romain Goupil et Franco Zeffirelli, avant de réaliser son premier court-métrage Pour le plaisir en 1990 et de créer sa propre société de production à Tunis « Z`Yeux Noirs Movies ». Féministe convaincue, elle a consacré son premier documentaire aux femmes émancipées du Maghreb (Du Cote des Femmes Leaders). Elle vit à Paris depuis 2002, mais retourne régulièrement en Tunisie pour des tournages, notamment pour celui de sa première fiction, Bedwin Hacker, qui a été projeté dans de nombreux festivals internationaux et qui lui a valu des prix en Belgique, au Canada et aux Etats-Unis.
Après Ouled Lenine, un documentaire sur des communistes tunisiens – dont son père – Nadia El Fani a suscité une vive, voire même une violente polémique avec son dernier film Laïcité Inch`Allah, qui porte sur la laïcité et l`islam en Tunisie.



Filmografie (Auswahl) zu Nadia El Fani


MÊME PAS MAL
2012
Regie

LAÏCITÉ INCH´ALLAH
2011
Regie, Drehbuch, Produzent

OULED LENINE
2007
Regie

BEDWIN HACKER
2003
Regie