Biografie Maria Esperança Pascoal

retour



©
Maria Esperança (Pocas) Pascoal est originaire d`Angola et a été la première femme à y travailler pour la télévision en tant que caméraman. Elle vit aujourd`hui à Paris. Après une formation au Conservatoire National du Cinéma Français, elle a travaillé en tant que photographe, puis a tourné plusieurs documentaires et courts-métrages, notamment Il y a toujours quelqu`un qui t`aime, qui a été sélectionné et récompensé par plusieurs festivals. Son premier long-métrage,
Por aqui todo bem (tout va bien), qui raconte l`histoire de deux jeunes réfugiées angolaises débarquant à Lisbonne, est en partie autobiographique : « Comme il y avait la guerre en Angola, Lisbonne nous apparaissait comme un îlot de liberté. Nous sommes arrivées pleines d`espoir. Mais au moment où ma mère s`apprêtait à nous rejoindre, le gouvernement a interdit à tous les Angolais de quitter le pays. J`avais tout juste 16 ans et ma soeur et moi étions soudain toutes seules et sans aucune aide. Le film est donc basé sur ma propre histoire et ce que j`ai vécu à l`époque. Je voulais montrer une jeune génération dont la vie a été bouleversée par la guerre et qui, coupée de ses racines, risque de perdre son identité dans l`exil. »
En juin 2012, Por aqui todo bem a été récompensé en tant que meilleur film lors du Festival international du film de Los Angeles.


Filmografie (Auswahl) zu Maria Esperança Pascoal


POR AQUI TUDO BEM
2011
Regie, Drehbuch