Biografie Mahamat-Saleh Haroun

retour



©
Mahamat-Saleh Haroun est un réalisateur né en 1961 à Abéché, au Tchad. Après des études de cinéma à Paris (Conservatoire Libre du Cinéma Français, CLCF) et de journalisme à Bordeaux, il travaille pendant plusieurs années pour différents quotidiens de province. En 1994, il revient au cinéma et réalise son second court métrage Maral Tanié (son premier, Tan koul, en 1991, est moins connu). En 1999, son premier long métrage Bye Bye Africa est sélectionné à la Mostra de Venise et y obtient le prix du Meilleur premier film. Par la suite, il réalise en 2002 Abouna, notre père et en 2006 Daratt, saison sèche qui raffle le Prix spécial du jury au Festival de Venise de la même année et l`Étalon de bronze de Yennenga au Fespaco 2007. Il sera Président de la commission Fonds Sud Cinéma (France), de janvier 2008 à janvier 2010. En mai 2010, son film Un homme qui crie devient le premier film d`un cinéaste tchadien à être sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes et surtout à en repartir avec un Prix du Jury. Le cinéaste est depuis 2008 Chevalier de l`ordre des Arts et des Lettres de la République française. En 2012, Il travaille à la création d`une école de cinéma au Tchad.

Filmografie (Auswahl) zu Mahamat-Saleh Haroun


GRIGRIS
2013
Regie, Drehbuch

DARATT
2006
Regie, Drehbuch

ABOUNA
2002
Regie, Drehbuch

MARAL TANIE
1994
Regie, Drehbuch