Credits

retour

Titre:

MUNYURANGABO

Pays de production:Ruanda; USA 2007
Format:35 mm
Couleur:Couleur
Langue:OF m. engl. UT
Durée:97 Minutes
Cycle:Jenseits von Europa XI


Réalisateur:Chung, Lee Isaac
Scénario:Anderson, Samuel Gray
 Chung, Lee Isaac
Caméra:Chung, Lee Isaac
Montage:Chung, Lee Isaac
Musique:Wibabara, Claire
Son:Lund, Jenny
  
Acteurs:Harerimana, Jean Pierre
 Ndorunkundiye, Eric
 Nkurikiyinka, Jean Marie Vianney
 Nyirabucyeye, Narcicia
 Rutagengwa, Jeff
Producteur:Anderson, Samuel Gray
 Lund, Jenny
Sociétié de production:Almond Tree Films



Synopsis



©

Au cœur de l`intrigue de ce film se trouve l`amitié entre deux jeunes hommes : Sangwa, un Hutu, et Ngabo (Munyurangabo), un Tutsi. Tous deux travaillent sur un marché à Kigali, la capitale du Rwanda. Mais après que Ngabo a volé une machette, ils doivent fuir la ville. Ils entament ainsi un voyage dans leur passé. Ngabo souhaite venger la mort de ses parents, qui ont été tués pendant le génocide du Rwanda. Sangwa veut l`aider, mais aussi rendre visite à ses parents, qu`il n`a pas vus depuis trois ans à cause de la guerre civile. Toutefois lorsque les deux jeunes arrivent chez les parents de Sangwa, ils sont accueillis froidement, car il y a des réserves envers l`ami tutsi. La situation s`envenime quand le père de Sangwa déclare que les Hutus et les Tutsis sont nés pour être ennemis. L`amitié des deux jeunes est mise l`épreuve… Munyurangabo est un film calme et émouvant, le premier à avoir été tourné en langue kinyarwanda – en seulement onze jours. Le réalisateur Lee American Isaac Chung, né en 1978 à Denver (Etats-Unis) de parents coréens, a créé sa propre société de production, Almond Tree Films, et s`est ensuite lancé dans la création d`une école de cinéma à Kigali (Rwanda). Il a déclaré à propos de sa méthode de travail : « Je suis convaincu par l`improvisation. Lors du tournage, je sais en gros à quoi le film doit ressembler, mais au début, je ne sais pas exactement comment tout doit se dérouler. Cette méthode part du principe qu`il faut bien écouter, être attentif à son entourage, aux acteurs et à l`équipe et utiliser ces impressions comme source d`inspiration. Je ne pourrais jamais créer cette proximité en écrivant. En faisant ce film, j`ai appris que le cinéma devait être comme le jazz : un processus dynamique, qui ne laisse pas de place au deuil. »



Remarque


Der 1978 in Denver (USA) als Sohn koreanischer Einwanderer geborene Regisseur Lee American Isaac Chung gründete mit Almond Tree Films seine eigene Filmproduktion und versucht derzeit, in Kigali (Ruanda) eine Filmschule aufzubauen. Er sagt über seine Arbeitsweise: «Ich bin von der Improvisation überzeugt. Beim Drehen weiß ich, wie der Film im Großen und Ganzen aussehen soll, nur anfangs weiß ich nicht, wie es genau gehen soll. Diese Methode setzt voraus, genauer  zuzuhören, die Umgebung, die Schauspieler und die Crew wahrzunehmen und diese Eindrücke als Inspiration aufzunehmen.
Beim Schreiben könnte ich diese Unmittelbarkeit niemals herstellen. Beidiesem Film habe ich gelernt, dass Filmemachen wie Jazz sein sollte: ein dynamischer Prozess, der für Trauer keinen Raum lässt.»

American Film Institut Festival 2007: Grand Jury Prize
Cannes 07 - A Certain Regard,
Amiens: SIGNIS Award
Berlin 08 - Generation 14Plus
Independent Spirit Awards: Nomination - Someone to Watch Award