Credits

retour

Titre:

IN THE STEPS OF BEMBEYA JAZZ

 TRAS LOS PASOS DE LA BEMBEYA JAZZ
Titre français:SUR LES TRACES DE BEMBEYA JAZZ
Pays de production:Burkina Faso 2007
Format:BetaSP
Couleur:Couleur
Langue:OF franz. m. dt. UT
Durée:52 Minutes


Réalisateur:Diallo, Abdoulaye
Caméra:Vink, Gidéon
Montage:Vink, Gidéon
Musique:Bembeya Jazz
 Diabaté, Ségou Bembeya
 Touré, Ali Farka
  
Acteurs:Bamba, Bakary
 Henri, Serges
 Komboudri, Abdoulaye
 Par, Georgette
Sociétié de production: Association SEMFILMS
 Africalia



Synopsis



©
DNon loin de la capitale provinciale Beyla, au milieu de la forêt tropicale de Guinée, un groupe  de musique voit le jour en 1961 : Bembeya Jazz, qui va bientôt devenir l`un des plus grands orchestres de l`Afrique de l`Ouest. Cinq ans plus tard, le groupe de 25 musiciens est nommé orchestre officiel du pays et devient le fleuron de la révolution de Sékou Touré, qui a mené la Guinée à l`indépendance en 1958. Sékou Touré veut redonner confiance et identité à une population qui avait été humiliée par les colonialistes. Avec l`aide des Soviétiques, il subventionne alors la culture : financement de groupes, organisation de concours de musique, achat d`instruments, création d`une maison de disques. Le groupe Bembeya Jazz séduit bientôt toute l`Afrique avec sa musique qui mêle mélodies traditionnelles, chants lyriques, guitares électriques, rumba congolaise et salsa cubaine. Après la mort du président Sékou Touré en 1984, l`économie de marché fait son apparition en Guinée et la subvention de la culture par l`Etat prend fin. Le dernier album de Bembeya Jazz sort en 1988. Ce n`est que 15 ans plus tard que le groupe revient sur scène, toujours avec le guitariste hors pair Sekou Diabaté alias « Diamond Fingers », et que la légende continue…

Le documentaire est avant tout un hommage musical vivant et fascinant, qui comprend des images d`archive du groupe depuis les années 1980 et des enregistrements actuels de concerts des « vieux messieurs ». Dans les interviews, ceux-ci évoquent à plusieurs reprises le chanteur et fondateur du groupe, Demba Camara, qui a perdu la vie en 1973 lors d`un accident de voiture à Dakar. Le matériel d`archive montre aussi comment le président Sékou Touré, à travers sa politique culturelle, a contribué au succès international de Bembeya Jazz. Le réalisateur Abdoulaye Diallo, qui vit à Ouagadougou, est à la fois historien et fan de jazz. Il fait partie des fondateurs des festivals « Jazz à Ouaga » et « Ciné Droit Libre ».



Remarque


Der Filmemacher Abdoulaye Diallo lebt in Ouagadougou, ist Kunsthistoriker und Jazzfan. Er gehört zu den Mitbegründern der Festivals «Jazz à Ouaga» und «Ciné DroitLocarno Film Festival: Junior Jury Award, Prize of the Ecumenical Jury.

Fespaco 2007: Special Prize