Credits

retour

Titre:

RETOUR À GORÉE

Titre anglais:RETURN TO GOREE
Pays de production:Schweiz; Luxemburg 2007
Format:35 mm
Couleur:Couleur
Langue:OF m. engl. u franz. UT
Durée:108 Minutes
Cycle:Jenseits von Europa X


Réalisateur:Borgeaud Pierre-Yves
Scénario:Borgeaud Pierre-Yves
 Getaz, Emmanuel
Caméra:Cottagnoud, Camille
Montage:Gibel, Daniel
Son:Thoss, Carlo
  
Sociétié de production:CAB Productions
  Iris Productions & Dreampixies



Synopsis



©
Road movie musical sur le périple du chanteur sénégalais Youssou N`Dour sur les traces des esclaves amenés d`Afrique et leur musique aux Etats-Unis. A la Nouvelle-Orléans, Atlanta et New York, il rencontre des représentants de la musique afro-américaine d`aujourd`hui. Ceux-ci chantent du gospel, jouent du jazz et du blues, dont les racines viennent indéniablement d`Afrique. Youssou N`Dour invite les musiciens à venir avec lui dans son pays, le Sénégal, pour la plupart il s`agit du premier voyage sur le continent dont venaient leurs ancêtres. Après une étape chez des musiciens en Europe, qui viennent compléter l`ensemble musical, les différentes personnes, voix, instruments, styles et sonorités sont réunis dans un lieu historique: sur la petite île de Gorée, dans l`Atlantique, non loin de la capitale, Dakar. C`est d`ici que des esclavagistes européens ont envoyé des millions d`esclaves africains vers l`Amérique pendant plus de 350 ans. Inscrite au patrimoine mondial de l`Unesco en 1978, l`île sert aujourd`hui de "mémorial contre la traite des Noirs". Le concert final de cette rencontre afro-américaine a lieu dans un théâtre à ciel ouvert non loin de la Maison des esclaves et de ses cachots. Une finale grandiose pour un film grandiose.


Remarque


Beim Panafrikanischen Filmfestival in Los Angeles (USA) und beim Internationalen Filmfestival in Nyon (Schweiz) jeweils als beste Dokumentation ausgezeichnet, bei Festivals in Frankreich und Österreich mit (Publikums-)Preisen bedacht.

Lors du festival panafricain de cinéma de Los Angeles (USA) et lors du festival international de cinéma de Nyon (Suisse), il a été récompensé en tant que meilleur documentaire et il a reçu d’autres prix (notamment le prix du public) lors de festivals en France et en Autriche.