Credits

retour

Titre:

WWW - WHAT A WONDERFUL WORLD

Titre allemand:WWW - WHAT A WONDERFUL WORLD
Titre anglais:WWW - WHAT A WONDERFUL WORLD
Titre français:WWW - WHAT A WONDERFUL WORLD
Pays de production:Deutschland/ Frankreich/ Marokko  2006
Format:DVD, 35mm
Couleur:Couleur
Langue:OF m. dt. UT
Durée:99 Minutes
Cycle:Africa goes Veedel, Jenseits von Europa X


Réalisateur:Bensaïdi, Faouzi
Scénario:Bensaïdi, Faouzi
Caméra:Spooner, Gordon
Montage:Bensaïdi, Faouzi
 Lange, Véronique
Musique:Hertz, Jean-Jacques
 Roy, François
Son:Fleig, Tobias
 Mendez, Patrice
  
Acteurs:Attif, Fatima
 Bastaoui, Mohamed
 Bensaïdi, Faouzi
 El Mehdi Elaaroubi
 Masdouki, Hajar
 Rahile, Nezha
Producteur:Bellocq, Bénédicte
 Brokemper, Bettina
Sociétié de production:Gloria Films
 Agora Films
 Heimatfilm
 Soread-2M
 Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF)
 Das Kleinfernsehspiel (Koproduktion)
 Arte
 Canal+
 Centre Cinématographique Marocain
 Programme MEDIA de la Communauté Européenne



Synopsis



©
Kamel, un tueur à gages, mène une vie triste dans son appartement du dernier étage, dont la terrasse abrite une enseigne lumineuse qui éclaire une rue de Casablanca. Il reçoit ses contrats par Internet et après ses exécutions, il passe du temps avec Souad, une prostituée occasionnelle. Elle habite la banlieue et rêve d`une vie meilleure dans l`un des belles villas où elle doit travailler comme femme de ménage. Son amie Kenza est policière et règle la circulation à un carrefour très fréquenté avec la passion d`un chef d`orchestre. Trois personnages, dont les parcours se croisent à travers leur solitude et leur aspiration au bonheur.
Le réalisateur Faouzi Bensaïdi joue avec l‘architecture des différents lieux et présente à travers ses images la complexité et la dualité de Casablanca: tradition et progrès, pauvre et riche, jeune et vieux, homme et femme, français et arabe. Avec des images souvent burlesques et des enchainements de plans inhabituels, Faouzi Bensaïdi crée un mélange entre comédie, film de gangsters et film d`amour. Il montre aussi que la métropole nord-africaine de Casablanca, un demi-siècle après Humphrey Bogart, est arrivée dans l`ère du cyber espace: "Le développement des cafés Internet au Maroc m`a beaucoup frappé. C`était comme des champignons qui poussaient partout, dans un monde si traditionnel où la technologie n`avait aucune place auparavant."
Bensaïdi, qui joue lui-même le rôle du tueur à gages, fait partie de la génération des jeunes réalisateurs que l`on considère comme "la nouvelle vague marocaine". Pour lui, les images sont "tout": "Mon film aussi est plutôt né d`images que d`une intrigue."



Remarque


Regisseur Faouzi Bensaïdi spielt mit der Architektur von Orten und stellt durch seine Bildsprache die Vielschichtigkeit und Gegensätzlichkeit des modernen Casablanca dar: Tradition und Fortschritt – Arm und Reich – Jung und Alt – Frau und Mann – Französisch und Arabisch. Mit klaren, oft skurrilen Bildern und verfremdenden Schnittfolgen schafft Bensaïdi eine kühne Mischung aus Komödie, Gangster- und Liebesfilm und zeigt, dass auch die nordafrikanische Metropole Casablanca – ein halbes Jahrhundert nach Humphrey Bogart – im Cyber-Space-Zeitalter angekommen ist: "Die Entwicklung der Internet-Cafés in Marokko hat mich frappiert. Sie sind wie Pilze aus dem Boden geschossen in einer Welt, die noch so auf Traditionen bedacht war und in der die Technik bis dahin keinen Platz hatte." Bensaïdi, der selbst die Rolle des Profikillers spielt, gehört zu der Generation junger Filmemacher, die als "marokkanische Nouvelle Vague" bezeichnet wird. Für ihn sind Bilder "alles": "Auch mein Film ist eher aus Bildern entstanden als von einer Handlung ausgehend."

  • WWW
  • WWW