Credits

retour

Titre:

JUBILÄUMSKONZERT: KASAI ALLSTARS

Cycle:15. Afrika Film Festival


  



Synopsis



©
Le groupe présente « le côté hypnotique et entraînant de la musique congolaise », « une cascade d`appels et de réponses inattendues, qui créent une beauté et une tension presque surnaturelles », « un merveilleux mélange d`éléments acoustiques et électroniques », « des rythmes bruts et des chants puissants », qui « créent une force immédiate et entraînent inévitablement le public » - c`est ce qu`affirment quelques critiques euphoriques à propos des Kasai Allstars. Avec des instruments traditionnels tels que le piano à pouces, le xylophone et les tambours, ainsi qu`avec des guitares électriques, des synthétiseurs et des pédales de distorsion, le groupe créé un son inimitable qu`il nomme lui-même « Congotronics » sur ses CDs. Tous les musiciens viennent de la province congolaise du Kasaï et jouaient auparavant dans d`autres formations avant de se réunir dans un « super groupe ». Il est considéré aujourd`hui, comme « l`un des groupes les plus innovateurs » dans la capitale, Kinshasa. Sa musique s`inspire de traditions rituelles qui avaient été qualifiées de « sataniques » par les colonisateurs européens et les missionnaires et qui sont condamnées jusqu`à aujourd`hui par les églises évangéliques au Congo, qui les considèrent comme « païennes ». Le groupe et son « incroyable chanteuse » ont au contraire inspiré le réalisateur Alain Gomis à tourner son film FÉLICITÉ sur une chanteuse de bar, que la musique aide à mener un combat quotidien pour la survie au Congo.